La prothèse totale de hanche : quelle est son utilité?

La prothèse totale de hanche, ou arthroplastie de hanche, est devenue une procédure quasi-routinière pour les chirurgiens orthopédistes, tant les avancées technologiques et les progrès en termes de récupération post-opératoire ont été significatifs. En France, plus de 150 000 personnes par an bénéficient de cette intervention, avec un taux de satisfaction élevé, grâce au soulagement considérable de la douleur et à l’amélioration de la mobilité qu’elle procure. Mais quand parle-t-on de poser une prothèse totale de hanche ? À quoi sert-elle vraiment ? Et comment se déroule la vie après une telle opération?

À quoi sert la prothèse totale de hanche ?

La prothèse totale de hanche s’adresse principalement aux personnes souffrant de douleurs chroniques dues à l’arthrose de la hanche, ou coxarthrose. Cette pathologie est caractérisée par l’usure du cartilage qui recouvre les extrémités des os formant l’articulation de la hanche, à savoir la tête fémorale et le cotyle pelvien. Lorsque ce cartilage s’amincit ou disparaît, les os frottent directement les uns contre les autres, provoquant douleur et inflammation.

Les chirurgiens orthopédistes recommandent la prothèse totale de hanche lorsque les traitements médicamenteux et les autres options thérapeutiques, comme la rééducation ou les infiltrations, ne suffisent plus à soulager les symptômes. L’intervention consiste à remplacer les surfaces articulaires usées par des composants artificiels, redonnant ainsi de la mobilité à la hanche et éliminant la douleur.

Pour une information plus détaillée sur la prothèse totale de hanche et pour découvrir les témoignages de patients ayant bénéficié de cette intervention, n’hésitez pas à consulter ce site web.

Après l’opération : la récupération et les soins post-opératoires

La phase post-opératoire est aussi importante que l’intervention elle-même. Le but est de favoriser une récupération rapide et efficace, de minimiser les risques de complications comme la luxation, et d’assurer la durée de vie de la prothèse. Les premiers jours après l’opération hanche, le patient est encouragé à se lever et à marcher avec l’aide d’un kinésithérapeute pour stimuler la circulation sanguine et la guérison.

Un suivi post-opératoire régulier avec votre chirurgien est nécessaire pour contrôler la cicatrisation, surveiller la prothèse et adapter la rééducation. Le retour domicile s’accompagne généralement d’un programme de rééducation spécifique à suivre chez soi ou en centre de rééducation.